jeudi 2 février 2017

De la bière de houblon au neuvième siècle à Saint-Wandrille


Rédigée au IXe siècle à l'Abbaye Saint-Wandrille, la Chronique des abbés de Fontenelle (Saint-Wandrille) nous apprend que saint Anségise, dixième abbé de Saint-Wandrille, prévoyait que le monastère soit approvisionné « autant qu'il est nécessaire de bière de houblon. » L'utilisation du houblon, comme élément favorisant la conservation, ne sera généralisé qu'au XIIe siècle par sainte Hildegarde de Bingen.

Houblon


Le biérologue Gilbert Delos se fait l'écho de ce texte dans une note sur l'utilisation du houblon dans la bière et sur son apparition dans les textes médiévaux :

« Sicera humolone » : ces deux mots en latin n’ont l’air de rien, mais ils représentent pourtant un vrai coup de tonnerre dans l’histoire de la bière telle qu’elle était racontée jusqu’à présent. On peut les traduire par « bière de houblon » et ils figurent dans une chronique des abbés de l’abbaye St Wandrille (qui s’appelait à l’époque Fontenelle). Or, cette chronique, intitulée Gesta Abbatum, date des environs de 835, soit trois bons siècles avant les textes d’Hildegarde de Bingen, abbesse qui est toujours présentée comme la première à avoir mentionné le houblon dans l’élaboration de la bière !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire