mercredi 29 mars 2017

Vie consacrée et acédie, exhortation du Pape François


Samedi 25 mars dernier, en la solennité de l'Annonciation, le Pape François a été à Milan. Il s'est notamment rendu à la cathédrale le « Duomo » où il a répondu aux questions d'un diacre permanent et d'une religieuse. Il nous livre un texte vigoureux sur la vie consacrée aujourd'hui qui a été lu au réfectoire des moines de Saint-Wandrille.

Il invite notamment les consacrés à lutter contre un mal très contemporain : l'acédie. Le Pape parle de l'acédie comme une conséquence de la résignation. "Je vous recommande, si vous avez le temps, de lire ce que les Pères du désert disent de l’acédie : c’est une chose tellement d’actualité aujourd’hui. (...) Un bon remède contre la résignation c’est cette miséricorde qui restaure te donne la paix. Quand nous tombons dans la résignation, nous nous éloignons de la miséricorde : allons immédiatement chez quelqu’un – quelqu’une – auprès du Seigneur, demander miséricorde, pour qu’elle nous restaure et nous donne la paix."
(...)
Le Pape conclut ainsi : "Et n’oublions pas que quand on place Jésus au milieu de son peuple, le peuple trouve la joie. Oui, cela seul pourra nous rendre la joie et l’espérance, cela seul nous sauvera de vivre dans une attitude de survie : non, s’il vous plaît, cela c’est de la résignation. Non pas survivre, vivre ! Cela seul rendra notre vie féconde et maintiendra notre cœur vivant.  Mettre Jésus là où il doit être : au milieu de son peuple."

Que ces passages soient un encouragement à lire tout le message.

C'est l'occasion de recommander un livre très actuel et très accessible sur l'acédie :

Dom Jean-Charles Nault, Le démon de midi. L'acédie, mal obscur de notre temps,
éd. L'Echelle de Jacob, 2013, 200 pages.

en vente à La Boutique de l'Abbaye







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire