vendredi 21 juillet 2017

Saint Wandrille : objets personnalisés


Samedi 22 juillet, les moines de l'abbaye Saint-Wandrille célèbrent solennellement la fête de leur fondateur, saint Wandrille. Sainte Marie-Madeleine est habituellement fêtée à l'abbaye, selon notre calendrier propre, le 24 juillet.

Le 1er mars 649, un maire du palais de Clovis II cède ses droits sur un domaine royal situé au bord d'un ruisseau affluent de la Seine, la Fontenelle, dans la forêt de Jumièges, à deux moines, Wandrille et Gond (+690). Wandrille, plein d'humilité, de douceur et d'obéissance envers l'évêque de Rouen, saint Ouen, qui avait voulu cette fondation monastique, veille jusqu'à sa mort, le 22 juillet 668 sur une communauté florissante, construisant sept églises dédiées à saint Pierre, saint Paul, saint Laurent, saint Pancrace, saint Saturnin, saint Amand, Notre-Dame.


Nous sommes heureux de vous présenter des petits objets personnalisés qui pourront nourrir votre dévotion à ce saint : un médaillon représentant saint Wandrille, selon le dessin d'un de nos anciens moines et un diptyque représentant saint Wandrille à gauche et un petit extrait de sa vie à droite, considéré comme son testament.




"Soyez certains que si vous demeurez dans ma doctrine,
conservez, comme je vous l’ai enseigné,
l’union, la charité et l’humilité
et faites en sorte de n’avoir jamais de dissensions entre vous,
votre condition sera toujours bonne ;
Dieu vous assistera chaque jour,
vous consolera et vous aidera dans vos nécessités.
"


mercredi 12 juillet 2017

100 000 bières de Saint-Wandrille vendues !!!


Nous fêterons bientôt le premier anniversaire de la première bière de Saint-Wandrille vendue dans notre boutique. Mais déjà, ce 11 juillet, fête de saint Benoît, patron des moines d'Occident, nous fêtons la

100 000ème bière de Saint-Wandrille vendue !!

Pour cela nous vous disons un immense et très fraternel
MERCI !!


Pour vous qui avez suivi cette aventure, vous savez combien ce projet est un projet communautaire qui nous tient à cœur et combien il a rempli la vie des moines de Saint-Wandrille depuis 3 ans que nous en parlons. La devise attribuée aux moines ORA ET LABORA, "Prie et travaille", a trouvé ici une application très concrète.


Aujourd'hui, nous vendons cette bière dans notre magasin à Saint-Wandrille, sur notre site internet et dans un réseau de plusieurs dizaines de magasins. Nous avons un réseau privilégié d'entraide avec les magasins monastiques. Adressez-vous à eux pour trouver la bière de Saint-Wandrille près de chez vous !


En attendant, elle est toujours disponible dans notre boutique
et sur notre site internet :

A très bientôt à Saint-Wandrille !


lundi 10 juillet 2017

L'école Saint-Michel d'Yvetot souhaite accueillir les plus fragiles


A l'Abbaye Saint-Wandrille, nous connaissons bien nos voisins de l'école Saint-Michel d'Yvetot dont les élèves sont venus plusieurs fois nous visiter. L'école porte un beau projet : "Nous souhaitons adapter nos locaux pour accueillir douze élèves porteurs de handicap au sein de notre école."

Voir la vidéo ci-dessous (ou cliquer ici)


Qui sommes-nous ?
L'école Saint Michel d'Yvetot a été créée le 03 mai 1707 par la Congrégation des Sœurs d'Ernemont. Depuis mars 2003, cet établissement est sous la tutelle des Sœurs de Saint Joseph de Cluny du fait de la fusion entre les deux congrégations susnommées. L'école Saint Michel accueille aujourd'hui 604 élèves répartis en 21 classes maternelles et primaires. Ces élèves viennent d'Yvetot et de 83 communes environnantes.

Notre projet : accueillir des enfants porteurs de handicaps dans notre établissement.

Cliquez ici pour soutenir le projet
(jusqu'au 21 juillet 2017)

Nos besoins
A l'école Saint Michel, l'absence de salle disponible pour accueillir le dispositif U.L.I.S a longtemps été un frein. Une opportunité s'est présentée lorsqu'il a fallu envisager des travaux de mise aux normes de l'accessibilité de l'école et de rénovation des installations liées à la restauration des élèves. Dans sa réflexion, l'O.G.E.C a intégré le projet de dispositif U.L.I.S et a décidé de construire une nouvelle cantine, libérant ainsi des locaux au cœur de l'établissement.
Ce choix suppose un réel effort financier consenti avec motivation et foi en l’avenir. Soucieux que l’école ne soit pas discriminante à travers les tarifs proposés aux familles, l’O.G.E.C Saint Michel veille à s’entourer de partenaires dans le montage financier de ses projets. L’aménagement de la salle qui abritera le dispositif U.L.I.S suppose l’acquisition de mobilier adapté, la mise en place d’installations pédagogiques et numériques qui faciliteront l’entrée dans les apprentissages, l’achat d’une maisonnette d’intérieur qui permettra aux enfants autistes de se soustraire au groupe lorsqu’ils en éprouveront le besoin. Nous avons également souhaité impliquer les élèves de l’école à travers la création d’une vidéo de communication pour leur permettre de faire connaissance avec ce qu’est un dispositif U.L.I.S, qu’ils en perçoivent l’importance pour leurs camarades qui le fréquenteront et que l’inclusion qu’il suppose se fasse dans les conditions les plus naturelles possibles.

Toute aide reçue participera à la volonté qui est la nôtre, d’accueillir les plus fragiles et nous vous disons merci pour votre généreuse participation.



dimanche 9 juillet 2017

L'église Saint-Michel de Saint-Wandrille


Près de l'abbaye, l’église paroissiale a été établie vers 735 avec des matériaux provenant de monuments romains de Lillebonne.


Cet édifice est détruit lors des invasions normandes, mais reconstruit en bois, puis en pierre au XIème siècle. Le chœur est daté du XIIème siècle et la chapelle de la vierge du XIIIème siècle. La nef du XVIème siècle abrite un baptistère du XIIIème siècle, ainsi qu’une croix de calvaire sculptée des XVème et XVIIème siècle, représentant d’un côté un Christ auréolé surmonté d’un pélican et de l’autre une Vierge à l’enfant. En 1855-56, un architecte procéda aux réparations indispensables. En 1876, Lord Stacpoole, propriétaire de l’ancienne abbaye, devenu prêtre et prélat de la Sainteté, voulut entamer des travaux, mais il trouva la municipalité réticente, qui se borna à faire simplement édifier une sacristie. En 1879, de nouveaux travaux furent entreprit, mais on se souvint trop tard que l’église était inscrite au nombre des Monuments Historiques et que la commission devait être consultée. Le 18 mai 1880, le ministre des Beaux-Arts prononça le déclassement de l’édifice. Plus rien ne s’opposa alors aux initiatives de Mgr Stacpoole : il fit construire la chapelle du Sacré-Cœur, ainsi qu’une sacristie à l’étage. Il fit également reconstituer l’absidiole romane. L’édifice est actuellement long de 30 m et son clocher roman couvert d’ardoises attire facilement le regard des passants.

Quelques caractéristiques architecturales : Plan en croix latine. Trois vaisseaux. Chevet plat. Clocher de croisée à flèche polygonale en ardoise. Baies géminées en plein-cintre percées dans la partie supérieure du clocher. La façade antérieure est percée d'étroites baies en plein-cintre et épaulée de contreforts. La nef est couverte d'un toit à longs pans et le bras du transept est flanqués de deux tours semi-circulaires. L'église est éclairée de baies en arcs surbaissés, en plein-cintre, et en arcs brisés à remplage de pierre. Contreforts épaulant l'ensemble.

SOURCES :
http://www.saint-wandrille-rancon.fr/vie-touristique/leglise/
http://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/76-Seine-Maritime/76659-Saint-Wandrille-Rancon/149860-EgliseSaint-Michel

PHOTOS :
http://lafrancemedievale.blogspot.fr/2016/02/saint-wandrille-rancon-76-eglise-saint.html
https://76.monvillagenormand.fr/Eglise.php?NumEglise=E760022

Visite en vidéo (dans le lecteur ou cliquez ici) :


dimanche 2 juillet 2017

L'Artisanat Monastique, des boutiques au service des monastères


L'Artisanat Monastique permet aux moines et aux moniales cloîtrés de subvenir à leurs besoins grâce à la vente des produits fabriqués artisanalement dans les monastères.

 


Créée en 1951, l'association à but non lucratif  "Aide au Travail des Cloitre" (ATC) et son bras commercial sous la marque "Artisanat Monastique" contribuent à distribuer environ 3000 produits de quelques 150 communautés religieuses en France et en Europe. La majorité des administrateurs de l'ATC sont des religieux, moines et moniales

Qu'est-ce que l'Artisanat Monastique ?

C'est le bel et bien faire des monastères. C'est le temps et le soin qu'apportent les moines et les moniales dans leur travail. C'est la nature, le bien-être, le goût des bonnes choses. Plus de 150 communautés fabriquent en France une large variété de produits, des confitures cuites au chaudron aux vins issus de l'agriculture biologique, des faïences peintes à la main aux statues en bois sculpté, des cardigans pour enfants aux eaux de Cologne et crèmes de beauté... Certaines abbayes proposent des services de qualité, broderie traditionnelle, reliure, réfection de tapis et confection de tenues et robes de cortège de mariage.

Découvrir en vidéo dans le lecteur ci-dessous ou CLIQUER ICI.



L'Artisanat Monastique, c'est une relation unique, un soutien pérenne à la vie des monastères. Acheter des produits de l'Artisanat Monastique :
  • c'est contribuer à la vie et au bon développement des communautés de moines et de moniales.
  • c'est reconnaître leur savoir-faire et la noblesse de leur travail.
  • c'est s'assurer d'acheter des produits élaborés avec soin et dans le respect de la nature.
La bénédiction apostolique du Pape Benoît XVI : (cliquer ici).

Les boutiques de l'Artisanat Monastique c'est :
  • Paris
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Toulouse
  • Rennes
  • Nantes

Et bien sûr, on y trouve la bière de Saint-Wandrille !

 

samedi 1 juillet 2017

Jardins en Normandie


La Normandie, comme chacun sait, recèle des trésors inestimable. Ses jardins en particulier méritent le détour. Cette liste de vidéos nous offrent de visiter plus de 60 jardins normands ! Manque d'idées pour les vacances ?


Voir dans le lecteur ci-dessous ou bien en cliquant ici.



Il n'y a pas si longtemps, les moines de Saint-Wandrille ont eu le privilège de visiter les Jardins de Castillon et plus récemment ceux du château de Canon. Les amateurs de jardins d'abbayes retrouveront avec bonheur ceux de Boscherville.

Pour retrouver chacun de ces lieux, aidez-vous de cette carte : cliquez ici.

Bonne promenade !