mardi 3 janvier 2017

Brut de charité, Patrick Giros


La nuit de Noël, le Saint-Père, le Pape François, nous exhortait vigoureusement par ces mots qui nous ont sans doute bousculés et interpellés :
"Le mystère de Noël, qui est lumière et joie, interpelle et bouleverse, parce qu’il est en même temps un mystère d’espérance et de tristesse. Il porte avec lui une saveur de tristesse, en tant que l’amour n’est pas accueilli, la vie est rejetée. C’est ce qui arrive à Joseph et Marie, qui trouvèrent les portes fermées et déposèrent l’enfant dans une mangeoire, « car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune ». Jésus naît dans le refus de certains et dans l’indifférence de la plupart. Aujourd’hui aussi il peut y avoir la même indifférence, quand Noël devient une fête où les protagonistes sont nous, au lieu de Lui ; quand les lumières du commerce jettent dans l’ombre la lumière de Dieu ; quand nous nous donnons du mal pour les cadeaux et restons insensibles à celui qui est exclus. Cette mondanité nous a pris Noël en otage, il faut s’en libérer !"
Peut-être est-ce l'occasion de découvrir ou redécouvrir une belle figure de prêtre, Patrick Giros, fondateur de l'association "Aux captifs la libération" à travers un livre récent, paru en 2012 aux éditions de l'Emmanuel.

Louis GUINAMARD et Patricia LATTION,  Brut de Charité, Patrick Giros fondateur d' "Aux captifs la libération", Emmanuel, 2012, 208 p., broché



De sa jeunesse à sa mort en 2002, le Père Patrick Giros a toujours été bouleversé par le sort des personnes vivant dans la rue. En 1981, il fonde l'association "Aux captifs, la libération", qui permet aux jeunes en errance, aux personnes sans abri et aux personnes prostituées de trouver leur dignité et leur place dans la société, ainsi que dans l’Église. Homme de combat, visionnaire et prophétique, il conjuguait de grandes intuitions caritatives avec de violents emportements devant l'indifférence au cri de la rue.

Sa famille, ses proches collaborateurs, des professionnels de l'action sociale, des personnes de la rue composent le portrait sans concession de Patrick Giros, prêtre passionné et insatiable dans son engagement auprès des plus pauvres.

L'association "Aux captifs, la libération" a pour vocation de rencontrer et d'accompagner des personnes qui vivent dans la rue ou de la rue. Son action s'articule autour de tournées-rue, de permanences d'accueil où s'effectue un travail d'écoute approfondi, d'un suivi social et sanitaire, et de programmes de réinsertion.

En savoir plus sur l'association aujourd'hui : www.captifs.fr



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire