jeudi 2 mars 2017

Le Carême, un temps pour la lecture


En ces premiers jours du Carême, nous nous souvenons que nous entrons dans un temps de grâce et de conversion, un temps pour revenir au Seigneur de tout notre cœur. Temps pour offrir à Dieu quelques petits gestes qui manifesterons un désir de l'aimer davantage comme nous le rappelle saint Benoît au chapitre 49 de sa Règle des moines (voir ici) qui nous invite surtout à attendre la sainte Pâque "avec la joie du désir spirituel".

C'est aussi un temps privilégié pour lire. Notre règle monastique nous y invite tout spécialement, tant les moines ont toujours considéré la Lectio divina comme essentielle à leur vie (voir ici).

Notre librairie se veut à votre service pour découvrir des ouvrages sur la foi, la spiritualité, la vie... Nous avons à cœur de sélectionner avec soin les livres que nous mettons en rayon. Si vous cherchez un titre en particulier, contactez-nous pour voir si nous pouvons le trouver pour vous.


Nous pouvons toujours commencer en lisant le Message du Pape François pour ce Carême 2017, dont nous vous proposons quelques extraits ci dessous.(lire le texte en entier ici).


La Parole est un don. L’autre est un don.

Chers Frères et Sœurs,

Le Carême est un nouveau commencement, un chemin qui conduit à une destination sûre: la Pâque de la Résurrection, la victoire du Christ sur la mort. Et ce temps nous adresse toujours un appel pressant à la conversion: le chrétien est appelé à revenir à Dieu «de tout son cœur» (Jl 2,12) pour ne pas se contenter d’une vie médiocre, mais grandir dans l’amitié avec le Seigneur. Jésus est l’ami fidèle qui ne nous abandonne jamais, car même lorsque nous péchons, il attend patiemment notre retour à Lui et, par cette attente, il manifeste sa volonté de pardon (cf. Homélie du 8 janvier 2016).

Le Carême est le moment favorable pour intensifier la vie de l’esprit grâce aux moyens sacrés que l’Église nous offre: le jeûne, la prière et l’aumône. A la base de tout il y a la Parole de Dieu, que nous sommes invités à écouter et à méditer avec davantage d’assiduité en cette période. Je voudrais ici m’arrêter en particulier sur la parabole de l’homme riche et du pauvre Lazare (cf. Lc 16,19-31). Laissons-nous inspirer par ce récit si important qui, en nous exhortant à une conversion sincère, nous offre la clé pour comprendre comment agir afin d’atteindre le vrai bonheur et la vie éternelle.

(...)

Chers frères et sœurs, le Carême est un temps favorable pour nous renouveler dans la rencontre avec le Christ vivant dans sa Parole, dans ses Sacrements et dans le prochain. Le Seigneur qui – au cours des quarante jours passés dans le désert a vaincu les pièges du Tentateur – nous montre le chemin à suivre. Que l’Esprit Saint nous aide à accomplir un vrai chemin de conversion pour redécouvrir le don de la Parole de Dieu, être purifiés du péché qui nous aveugle et servir le Christ présent dans nos frères dans le besoin. J’encourage tous les fidèles à manifester ce renouvellement spirituel en participant également aux campagnes de Carême promues par de nombreux organismes ecclésiaux visant à faire grandir la culture de la rencontre au sein de l’unique famille humaine. Prions les uns pour les autres afin que participant à la victoire du Christ nous sachions ouvrir nos portes aux faibles et aux pauvres. Ainsi nous pourrons vivre et témoigner en plénitude de la joie pascale.

© Librairie éditrice du Vatican

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire